Mourir bêtement mais avec les honneurs!

Tout le monde connaît les Emmy awards ou les Grammy awards mais qui a entendu parler des Darwin awards ? Décerné chaque année, ce prix récompense la mort la plus bête. Exemple ? En Croatie en 2001, un homme s’amuse à jongler avec des grenades. Boum ! Souvent remis à titre posthume, forcément, cet award remercie ceux qui contribuent à améliorer le patrimoine génétique de l’espèce humaine (d’où le clin d’œil à Darwin) en s’éliminant accidentellement.

Les Darwin awards ont été créés en 1993 par Wendy Northcutt. Etudiante à l’université de Stanford, elle s’amuse à collectionner ces histoires insolites, et les envoie à ses amis qui à leur tour, les relaient.  S’ils n’ont aucune valeur monétaire ou matérielle, ces prix ont le mérite de faire rire, et on trouve quelques perles sur le Web. Notre top 5 des morts les plus bêtes :

1) En Caroline du Nord en 1987, un homme saute d’un avion pour filmer des parachutistes. Il n’avait apparemment pas pensé à porter lui-même un parachute. Son film n’a jamais vu le jour.

DR

2) En 1995, un homme est mort en ouvrant une lettre piégée. Il s’agissait de la sienne envoyée quelques jours plus tôt. La poste la lui avait retourné parce qu’il manquait le timbre.

BD de Goldboy (D.R.)

3) En Alaska, un chasseur lance un bâton de dynamite sur un lac gelé. Son chien, attentionné et bien dressé s’est empressé de le lui rapporter. Et paf le chien.

D.R.

4) A Toronto en 1996, Garry Hoy veut démontrer à ses amis la solidité de son nouveau vitrage et donne ainsi un coup d’épaule dans la vitre. Chute du 24e étage du building.

Extrait du film « The Darwin Award » (D.R.)

5) Au Caire, un poulet tombe dans un puits de 20m. Un adolescent de 18 ans veut lui porter secours et saute dans le puits. Très vite, il est suivi de sa sœur et de ses deux frères. Deux voisins sautent à leur tour. Sauf que tout ce joli monde ne savait pas nager. Seul le poulet survécut, repêché plus tard par des sauveteurs.

Photomontage (D.R.)

A voir, le point culture sur la mort

Nora Bouarioua, Marion Philip & Marie Veronesi

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s