Un mercredi aprem à la médiathèque

Mercredi 4 janvier, Mouans-Sartoux, par une belle après-midi ensoleillée. Pour autant, la Médiathèque n’est pas déserte ; au premier étage, une dizaine de jeunes sont installés devant des ordinateurs. En s’approchant, on remarque sur les tables centrales une nouveauté : des tablettes numériques.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Depuis environ huit mois, ces tablettes numériques Apple et Samsung sont mises à disposition de tous. Le responsable de l’espace multimédia, Stéphane Kartawiy, espère pouvoir élargir cette offre. L’idée des tablettes a été pour lui une évidence : « Dès que c’est sorti j’ai pensé que ça allait être utile pour nous. » Ces nouveaux outils permettent d’accéder à la culture de façon différente et ludique. Si les applications installées sont surtout des jeux ludo-éducatifs, la culture est aussi présente à travers des livres numériques. Pour lui, « à l’avenir, les ordinateurs ne serviront qu’au domaine professionnel. Les tablettes, elles, rentreront dans notre vie quotidienne : écouter de la musique, voir des vidéos, lire des livres… » et de préciser  « cependant l’objet en lui-même n’a aucun intérêt, ce qui compte c’est le contenu. »
Très vite Stéphane fait un constat : « les tablettes attirent un public très jeune mais aussi féminin. » Les mamans accompagnent leurs enfants et n’hésitent pas à jouer avec eux. Des garçons présents ce mercredi, semblent se désintéresser de ces nouveautés. Alexis, 10 ans, s’explique : « Je préfère jouer sur les ordinateurs car les jeux disponibles sur les tablettes sont plutôt pour les petits. »

Un espace convivial pour tous les âges

Enfants, adolescents, adultes, handicapés et personnes âgées… Ici, toutes les générations et les milieux sociaux se croisent. Que ce soit pour travailler, apprendre ou s’amuser, tout le monde y trouve son compte. Elvire, l’assistante de Stéphane, raconte : « Un monsieur d’un certain âge vient régulièrement nous voir. Grâce aux tablettes et aux ordinateurs, il peut voir avec Skype son fils qui vit à l’autre bout du monde. »

Les enfants sont aussi initiés aux nouvelles technologies. L’équipe les nomme les « Cyber-baby ». Ils se rendent dans la médiathèque accompagnés de leur parents mais dans la pratique, ils se débrouillent très vite tous seuls : « C’est assez impressionnant de voir leur dextérité. Pourtant ils n’ont pas de tablettes, ni de consoles à la maison », confie la maman de Julien et de Léa. « Ils appartiennent à une génération qui est née avec une souris dans la main et le téléphone dans l’autre. » ajoute-t-elle en riant. Et Elvire de renchérir, « Les enfants savent à peiner marcher mais ils utilisent déjà l’Ipad ! »
La médiathèque offre aussi des services pratiques, elle apprend aux demandeurs d’emploi à se servir des ordinateurs et d’internet pour rédiger des CV et communiquer par mail. Un moyen, pour Stéphane, de « combler la fracture numérique. »

Nora Bouarioua, Marion Philip & Marie Veronesi

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s