Le Cannet surfe sur la vague des musées

La fréquentation dans les musées nationaux a augmenté de 5% en 2011, constate un rapport du ministère de la Culture. Les musées parisiens connaissent le plus gros succès. Le Louvre est en première position, suivi du Centre Pompidou, des musées d’Orsay et du quai Branly. Mais les visiteurs affluent également dans les musées de Lorraine, du Languedoc, de Corse ou de Paca.

Cet engouement encourage les communes à créer « leur » musée. C’est le cas, par exemple, du Cannet, dans la banlieue de Cannes. La ville, qui vit dans l’ombre de sa prestigieuse voisine, a développé un projet autour d’un artiste de la région : Pierre Bonnard.

Le 25 juin 2011, Le Cannet (06) a inauguré son musée Bonnard. Cet espace culturel est unique au monde puisqu’il n’existe aucun autre musée dédié à Pierre Bonnard. Pierre Bonnard a vécu 20 ans au Cannet jusqu’à sa mort en 1947. Aujourd’hui, il est enterré dans la commune au cimetière Notre-Dame-des-Anges.

L’artiste azuréen aimait la région et sa nature. Chaque jour, il partait se balader et faisait des dizaines de croquis et dessins. Le Cannet possède une grande partie de ses oeuvres: une opportunité pour Michèle Tabarot, maire de la ville depuis…  » Elle voulait marquer son mandat avec ce musée. Elle a réquisitionné plusieurs oeuvres appartenant à la municipalité pour en faire profiter les habitants « , raconte un employé du musée.

Rapidement, le succès arrive. En trois mois, l’établissement culturel qui tablait sur 40. 000 visites en enregistre finalement 52.000. Aujourd’hui, plus de 60.000 visiteurs sont affichés au compteur.

Parmi les curieux, beaucoup de touristes et peu de locaux. « Au guichet on demande aux visiteurs leur code postale, et bizarrement la plupart ne sont pas de la région. Il y a aussi beaucoup d’étranger venant d’Italie, d’Espagne, d’Angleterre d’Allemagne », constate la même employée du musée Bonnard.

La fréquentation dépend également des périodes: « Les vacances scolaires, comme les fêtes de Noël, sont des moments de forte visite. Les familles viennent plus volontiers au musée pendant les congés scolaires. »  

Sympa pour les écoliers : des ordinateurs et un film permet d’explorer la vie et l’oeuvre de l’artiste. Pour ses expositions temporaires, le petit musée du Cannet peut aussi compter sur les prêts des autres musées français.

Jusqu’au 15 avril 2012, le public peut par exemple admirer la collection  » Bonnard, une vie dédiée à l’art ».

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Juliette Paulhiac, Marine Orecchini & Nicolas Dendri  

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s